– « Mais ce ne sont pas des marionnettes ! » me dit une petite fille. 

Il y avait là un groupe d’enfants de 10 ans environ, réunis avec l’intention de préparer un spectacle pour d’autres enfants.

J’avais sorti d’un grand sac mes marionnettes à gaine, chacune la robe soigneusement enroulée autour de la tête (pour éviter que les visages ne se frottent !). Et j’ai commencé la distribution. Petits rires, petits cris de plaisir !

– « Attention, on évite de mettre les doigts sur les visages. Sinon, il faudrait très vite leur ravaler la façade ! » 

Et tout d’un coup, la fillette lance :
– « Mais ce ne sont pas des marionnettes ! »
– « Ah ? Dis-nous pourquoi ? »
– « Mais les marionnettes, ça se tape dessus ! »
– « Toi, tu as dû voir Guignol ou Polichinelle ! C’est vrai que, dans ces pièces, les coups de bâton pleuvent… Et tout le monde s’amuse bien !
Mais les marionnettes, vois-tu, il y en a de toutes sortes. Et elles nous emmènent dans leur monde, un monde enchanté …
Avec elles, on vit, on rit, on s’attendrit, on a peur, on réfléchit. » 

Silence des enfants… La magie des marionnettes opérait déjà … 

Bon spectacle !